La Vie économique

Plateforme de politique économique

Situation de l’économie suisse

Le semestre d’hiver 2020/2021 a été marqué par la deuxième vague de coronavirus. La reprise de l’économie domestique a été interrompue. Le PIB s’est contracté de 0,5 % au premier trimestre 2021. L’évolution nettement positive de l’industrie a permis d’éviter un effondrement plus brutal.

Prévisions pour la Suisse

Le groupe d’experts revoit à la hausse (+3,6 %) pour 2021 sa prévision du PIB (corrigé des événements sportifs). Début mars, l’assouplissement des mesures de politique sanitaire a permis une reprise rapide de l’économie domestique. Le commerce extérieur suisse est soutenu par l’amélioration de la situation économique mondiale. En 2022, l’économie suisse devrait continuer de croître à un rythme nettement supérieur à la moyenne.

Économie mondiale

De nouvelles vagues d’infection et les mesures sanitaires qui en découlent ont sensiblement freiné le rythme d’expansion de l’économie mondiale au 1er trimestre. Le secteur des services a de nouveau été particulièrement touché. En revanche, le secteur industriel a pu se développer vigoureusement. Dans l’ensemble, les perspectives de l’économie mondiale sont un peu plus favorables que prévu.

Baisse du PIB de la Suisse au premier semestre de 2020 : l’impact de la demande étrangère

Des simulations basées sur des modèles ainsi qu’une analyse sectorielle suggèrent que la majeure partie de la chute du PIB au cours du premier semestre 2020 a été générée par l’évolution de l’économie domestique. Bien que la baisse de la demande étrangère y ait également contribué, le canal du commerce extérieur a joué un rôle secondaire ne représentant qu’environ un tiers du total.

Les Tendances conjoncturelles complètes sont disponibles ici au format PDF :